Les changements climatiques causent des dégâts aux poumons

Des inondations plus fréquentes peuvent entraîner une augmentation du taux d’humidité et des moisissures dans les espaces intérieurs, causant de l’asthme, de la rhinite allergique et certaines infections respiratoires. Ces perturbations sont souvent à l’origine des effets du changement climatique.

À en croire vendredi dernier, cinq organisations, dont la Société européenne des maladies respiratoires (ERS), basée à Lausanne, avant son congrès à Paris « Le changement climatique a des effets sur notre santé respiratoire » et tarder à l’enrayer aura « des conséquences irréversibles sur la santé »

Les mêmes organisations précisent que « Durant les périodes de forte chaleur et d’humidité élevée, les symptômes peuvent se déclencher chez les personnes asthmatiques.

Par ailleurs, l’amplification de la pollution de l’air, en termes de niveaux d’ozone plus élevés, réduit la fonction pulmonaire et est responsable de plusieurs effets néfastes sur le système respiratoire », indiquent ces cinq organisations, dont la Société de pneumologie de langue française (SPLF).

« Des prises de décision tardives pour limiter les gaz à effet de serre et les polluants atmosphériques à courte durée de vie auront des conséquences irréversibles sur la santé de tous les citoyens », préviennent les signataires.

Pour information, il sera lancé la campagne de sensibilisation « Healthy lungs for life » (« Des poumons sains pour la vie »).

- Publicité -spot_img

Laisser un commentaire

lire la suite

Articles récents