Vers une construction des ouvrages hydro-agricoles à Agomé Glozou

Le Gouvernement Togolais s’inscrivant dans l’application de la mise en œuvre des fortes entreprises pour soustraire l’agriculture des caprices et des imprévus de la nature s’est intéressé à la communauté de Kovié, plus précisément d’Agomé Glozou .

Pour ce faire, de grands moyens sont mis en exécution pour la maîtrise de l’eau de ladite localité. Par le savoir-faire des entreprises sélectionnées, les travaux d’aménagement des vastes plaines ont été menées avec pour résultats, les groupements de production qui tirent de gros bénéfices de ces aménagements en maîtrisant davantage l’eau.
Un tour a permis de constater que les producteurs n’attendent plus les pluies pour emblaver leurs surfaces cultivables.

Mieux, ils déclarent avoir un contrôle sur l’eau.
Autrement, ils choisissent désormais le moment d’ouvrir les tuyaux d’eau pour irriguer les champs et les fermer.

Les producteurs de riz sont les mieux nantis : les récoltes et les semences se suivent.
Vivement, que cette expérience heureuse se nationalise au moment où les partenaires sont de plus en plus au chevet de l’agriculture Togolaise désormais dans le cadre du Mécanisme incitatif pour le financement de l’agriculture (MIFA)
Au Togo, l’agriculture mobilise plus de 70 % de la population active.

Le gouvernement, lui retient une amélioration de la productivité agricole de l’ordre de 10 % par an, une balance commerciale agricole positive à l’horizon 2022 notamment au niveau des produits transformés, un taux de pauvreté en milieu rural en dessous de 50 % en 2022, etc.

Kofi M

- Publicité -spot_img

Laisser un commentaire

lire la suite

Articles récents